Association des Maladies héréditaires du RYthme Cardiaque
Association des Maladies héréditaires du RYthme Cardiaque

Prévention à l'école

CLaire continue à se battre pour que la formation aux gestes qui sauvent soient effective au collège.

Cette formation que nous faisons dès le plus jeune age dans nos week-end est le meilleur gage de sécurité de nos enfants où qu'ilsse trouvent...

Le massage cardiaque est la première chose à faire avant le défibrillateur!

Le lien ci dessous peut vous aider dans vos démarches personnelles

 

Formation aux premiers secours au  collège et au lycée 

 

  • Lettre au ministère de l'éducation 

Madame, 

 Pour faire suite a notre entretien téléphonique de ce jour, je vous remercie de votre éclairage sur l obligation de dispenser la formation aux premiers secours au collège.

Je suis navrée d apprendre que finalement faute de moyens, les collèges n ont pas l obligation de dispenser cet enseignement.

Vous m indiquez 30 % d élèves formés au collège avec l objectif de toucher 40 % à terme.

J'entends aussi que le ministère de l intérieur réfléchie à diminuer le nombre d heures de cette formation vitale afin de la rendre plus accessible.

 

Nous ne pouvons que regretter le manque criant de moyens mis en oeuvre.  Cette formation permettrai de sauver des vies. Quel est le coût d une vie ?

 

Je suis à votre disposition,

Veuillez recevoir mes salutations respectueuses.

Claire V

 

 

  • Par ailleurs, Sylvie nous informe:

En effet le paradoxe entre les compétences demandés aux collégiens à la fin de la classe de 3ème et l’impossibilité de pouvoir les transmettre faute de moyens.

Le PSC1(prévention et secours  civiques) représente environ 10 heures de formation (coûts financiers et manque de temps)

Il y a heureusement des alternatives.  L’IPS (Initiation aux 1ers secours) se fait en 1h30.

Selon secourisme-pratique.com : « Une IPS, c’est une initiation aux premiers secours. Au départ, l’acronyme IPS fait partie du jargon Croix-Rouge. On ne trouve aucun texte de loi qui officialise le nom ou le contenu de ses mini formations même si cette appellation est désormais utilisée par presque toutes les associations .En l’absence de programme officiel, chacun fait un peu comme il veut. Une IPS dure généralement de une à trois heures et présente un double intérêt : d'une part l’IPS permet d’enseigner en un temps record des rudiments de secourisme, ce qui d’une certaine façon, est toujours mieux que rien »

Le cout est très bas et la durée de la formation rapide . Il est fréquent que les collèges le financent via les associations de parents d’élèves.

Un exemple : dans le collège de Paul, tous les élèves de 5ème se forment à l’IPS  par la Croix Rouge et le coût par élève est de 2,50 €.

 

 

 

 

Match de basket à Graveline                Vendredi 3 octobre2014

Laurent témoigne à Gravelines

Le sport et la  santé

Le sport est-il bon pour la santé ?

 

La pratique du sport a une action bénéfique sur la santé.

Des études ont en effet montré  que la pratique d’une activité physique  régulière réduit le nombre de décès  précoces et a une action favorable par rapport aux sujets sédentaires.

En effet, le sport représente un facteur de prévention contre des maladies comme le cancer, le diabète  et les pathologies cardio-vasculaires

L’activité physique favorise les relations sociales, et permet d’améliorer les états d’anxiété, elle favorise également le bien-être émotionnel.

 

Il faut garder en mémoire que les bénéfices du sport ne doivent pas faire oublier les risques.

Pourtant le sport est responsable d’un nombre important de décès chaque année

Chaque année en France, 40000 personnes décèdent brutalement d’un  arrêt  cardiaque soit 10 fois plus que les accidents de la route. Pour les médecins, c’est la mort subite cardiaque : elle survient généralement moins d’une heure après les premiers symptômes et elle semble totalement imprévisible. Chez les sujets de 1 à 22 ans, la mort subite représente un décès sur 10.

On compte actuellement entre 1000 et 1500 cas de morts subites chaque année sur des personnes qui semblaient en forme. 

Rappelons que l’activité physique doit être adaptée à l’âge et à la santé de chacun.

Afin de prévenir les risques d’accident cardiaque, tous les pratiquants d’un sport doivent subir un bilan médical sérieux. Un examen complémentaire à la visite médicale est nécessaire :

-          Un électrocardiogramme systématique afin de dépister d’éventuels problèmes cardiaques.

Cet examen devrait être complété par une épreuve d’effort dans le cas où le sport est pratiqué de manière intensive.

 

Une association de personnes souffrant de troubles du rythme s’associe à cette prévention :

L’association française des maladies héréditaires du rythme cardiaque, L’AFMHRC, sensibilise les sportifs et les médecins à l’importance de la prévention.

Laurent Agneray, délégué régional de la région Nord pas de Calais pour cette association s’associe à l’évènement festif qu’est ce match de basket .

 A cette occasion, il organise une tombola qui va vous permettre de pouvoir gagner un ballon de basket.

Il pourra aussi partager avec vous l’importance de la prise en compte des malaises qui surviennent à l’effort. Laurent Agneray a subi il y a quelques années la perte de sa fille Cynthia, qui est décédée à l’age de 13 ans car ces malaises n’avaient pas été pris au sérieux par le corps médical.

Il a transformé sa peine et son chagrin en véritable combat afin  de sensibiliser, médecins, cardiologues, professeurs de sports et sportifs à une meilleure prévention systématique afin que  ces accidents ne se reproduisent plus.

Notre association travaille depuis des années auprès des pouvoirs publics et des médecins pour que toute licence sportive doit délivrée après un examen médical extrêmement sérieux et un électrocardiogramme.

Recommandez cette page sur :

Contactez nous

Sylvie et Blandine sont à votre disposition pour vous écouter. N'hésitez pas à les contacter.

Contact

ADHESION

Adhesion-bulletin__2017_AMRYC.docx
Document Microsoft Word [54.9 KB]
Pour permettre d'identifier vos soucis de santé rapidement en cas d'urgence

AGENDA

NEWSLETTER

Pour vous abonner à la newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© AMRYC Responsable éditoriale Sophie PIERRE : presidence@amryc.org