Association des Maladies héréditaires du RYthme Cardiaque
Association des Maladies héréditaires du RYthme Cardiaque

Médicaments contre-indiqués

Liste de médicaments contre indiqués
Cette liste, remise à jour par Françoise Pecker pour l'AFMHRC, en mars 2015, n'est pas exhaustive. Elle a été validée pour Orphanet par le Professeur Le Marec , le Professeur Leenhardt et le Docteur Bagou.
liste Médicaments contre-indiqués QT Lon[...]
Document Adobe Acrobat [602.0 KB]

 

Syndrome du QT Long

 Substances et médicaments contre-indiqués

 

 

 

 

 

Cette liste présente les  Dénominations Communes internationales (DCI) des médicaments

et les substances qui prolongent l'intervalle QT

 

 

La liste originale des substances qui prolongent l'intervalle QT est consultable sur le site CredibleMeds.org régulièrement mis à jour.

 

(site  LQTdrugs.com hébergé par l’université de l’Arizona :

Arizona Center for Education and Research)

 

 

 

Cette liste est adaptée pour les médicaments commercialisés en France (ANSM).

Certaines substances commercialisées en Suisse  et en France, figurant sur la liste du CHUV, ont été ajoutées à la liste crediblemeds.

 

 

 

Elle n’est cependant pas exhaustive : un médicament absent de cette liste ne doit pas être considéré comme exempt de risque de prolongation du QT ou de Torsades de pointes. 

 

 

 

Nous vous conseillons de montrer cette liste à vos médecins et pharmaciens

 

pour toute nouvelle prescription médicamenteuse.

 

 

 

 

 

 

Syndrome du QT Long

Substances et médicaments contre-indiqués

 

Informations et mises en garde AFMHRC  - Mars 2015

 

 

 

 

 

Ces listes ont été élaborées par Madame Françoise Pecker

 

Directeur de Recherche / ScienSAs / Inserm et membre de

l’Aassociation Française des Maladies Héréditaires du Rythme Cardiaque (AFMHRC).

 

 

 

 

Relectures :

 

 

- Professeur Hervé Le Marec - l'institut du thorax - Unité Inserm UMR1087/CNRS UMR6291 - IRS-UN, 8 Quai Moncousu - BP 70721 - 44007 Nantes cedex 1.

 

 

- Professeur Antoine Leenhardt - Unité de Rythmologie, Centre de Référence Maladies Cardiaques Héréditaires - CHU Paris Nord-Val de Seine - Hôpital Xavier Bichat-Claude Bernard - 46 rue Henri Huchard - 75018 PARIS.

 

 

- Stéphanie Paret - Association Française des Maladies Héréditaires du Rythme Cardiaque - AFMHRC - 249, rue d'en haut - 60250 - Thury sous Clermont.

 

 

- Docteur Gilles Bagou - anesthésiste réanimateur - urgentiste SAMU- SMUR de Lyon - Hôpital Edouard Herriot - 69437 - Lyon  et la sous-commission des référentiels de la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU).

 

 

                                                                                                                     

 

Edition Mars 2015

 

 

 

Médicaments contre-indiquées en cas de QT long  (selon la classe thérapeutique)

 

 

Anesthésiques

Halogénés

(Desflurane, Isoflurane, Sevoflurane, Propofol)

Antibiotiques

Azithromycine

Ciprofloxacine

Clarithromycine

Erythromycine

Métronidazole

Moxifloxacine

Norfloxacine

Ofloxacine

Roxythromycine

Spiramycine

Télithromycine

Triméthoprime-Sulfaméthoxazole

Antidiurétiques/ Diurétiques

Furosémide (Frusemide)

Vasopressine

Antifongiques

Fluconazole

Itraconazole

KétoconazoleTraitement Antirhumatismal

Hydroxychloroquine

Antimigraineux

Naratriptan

Antiparasitaires

Chloroquine

Halofantrine

Méfloquine

Pentamidine

Pipéraquine

Quinine

Antiviraux

Amantadine

Foscarnet

Sofosbuvir

Daclatasvir

Cardio-vasculaires

Amiodarone

Disopyramide

Dobutamine

Ephédrine

Epinéphrine (Adrénaline)

Noradrénaline

Flecaïnide Hydrochlorothiazide

Indapamide

Isoprotérénol (isoprénaline)

Isradipine

Ivabradine

Midodrine

Moexipril / Hydrochlorothiazide

Nicardipine

Noradrénaline (Norépinéphrine)

Quinidine

Sotalol

Vardénafil

Gastroentérologie/ Antiémétiques

Dompéridone

Famotidine

Granisétron

Métoclopramide

Noradrénaline

Octréotide

Ondansétron

Pantoprazole

Neuro-psychiatriques

Amantadine

Amisulpride

Amitriptyline

Amoxapine

Apomorphine

Chlorpromazine

Citalopram

Clomipramine

Clozapine

Dropéridol

Escitalopram

Felbamate

Fluoxétine

Flupentixol

Fluphénazine

Galantamine

Halopéridol

Hydroxyzine

Imipramine (melipramine)

Lévomépromazine

Lithium

Maprotiline

Méthadone

Méthylphénidate

Mirtazapine

Paroxétine

Pimozide

Pipampérone

Quétiapine

Rispéridone

Sertraline

Sulpiride

Tétrabénazine

Trimipramine

Venlafaxine

Pneumologie/ ORL

Ebastine

Ephédrine

Formotérol

Phényléphrine

Prométhazine

Pseudoéphédrine

Salbutamol (Albuterol)

Salmétérol

Terbutaline

Divers

Alfuzosine

Cocaïne

Mifépristone

Oxytocin

Phényléphrine

Solifénacine

Tacrolimus

Tamoxifène

Toltérodine

Torémifène

Vardénafil

Vasopressine

Prescription hospitalière

Anagrélide

Arsenic trioxide

Atazanavir

Bortézomib

Bosutinib

Crizotinib

Dabrafenib

Daclatasvir

Dasatinib

Dexmédétomidine

Dexméthylphénidate

Dihydroartémisinine-pipéraquine

Dopamine

Dronédarone

Eribulin

Fingolimod

Foscarnet

Lapatinib

Méthadone

Mexilétine

Nilotinib

Olanzapine

Palipéridone

Pasiréotide

Pazopanib

Pentamidine

Posaconazole

Propofol

Rilpivirine

Ritonavir

Saquinavir

Sorafénib

Sunitinib

Télaprévir

Télavancine

Vandétanib

Vémurafénib

Voriconazole

                       

 

 

 

 

Médicaments contre-indiqués en cas de QT long (liste alphabétique)

 

 

Alfuzosine

Amantadine

Amiodarone

Amisulpride

Amitriptyline

Amoxapine

Amphétamine

Anagrélide

Apomorphine

Arsenic trioxide

Atazanavir

Azithromycine

Bortézomib

Bosutinib

Chloroquine

Chlorpromazine

Ciprofloxacine

Citalopram

Clarithromycin

Clomipramine

Clozapine

Cocaïne

Crizotinib

Dabrafénib

Daclatasvir

Dasatinib

Desflurane,

Dexmédétomidine

Dexméthylphénidate

Dihydroartémisinin-pipéraquine

Diphénhydramine

Disopyramide

Dobutamine

Dompéridone

Dopamine

Dronédarone

Dropéridol

EBASTINE

Ephédrine

Epinéphrine (Adrénaline)

Eribuline

Erythromycine

Escitalopram

Famotidine

Felbamate

Fingolimod

Flecaïnide

Fluconazole

Fluoxétine

FLUPENTIXOL

FLUPHÉNAZINE

Formotérol

Foscarnet

Furosémide (Frusemide)

Galantamine

Granisétron

Halofantrine

HALOGÉNÉS

Halopéridol

Hydrochlorothiazide

Hydroxychloroquine

Hydroxyzine

Imipramine

Indapamide

Isoflurane

Isoprotérénol

Isradipine

Itraconazole

Ivabradine

Kétoconazole

Lapatinib

LÉVOMÉPROMAZINE

Lithium

MAPROTILINE

MÉFLOQUINE

Méthadone

Méthylphénidate

Métoclopramide

Métronidazole

Mexilétine

Midodrine

Mifépristone

Mirabegron

Mirtazapine

Moexipril / Hydrochlorthiazide

Moxifloxacine

NARATRIPTAN

Nicardipine

Nilotinib

Norépinéphrine

Norfloxacin

OCTRÉOTIDE

Ofloxacin

Olanzapine

Ondansétron

Oxytocine

Palipéridone

Pantoprazole

Paroxétine

Pasireotide

Pazopanib

Pentamidine

Phentermine

Phényléphrine

Phénylpropanolamine

Pimozide

Pipampérone Dipiperon (E.U) etPosaconazole

PIPÉRAQUINE

Posaconazole

Prométhazine

Propofol

Pseudoéphédrine

Quétiapine

Quinidine

Quinine

Rilpivirine

Rispéridone

Ritonavir

Roxythromycine

Salbutamol (Albutérol)

Salmétérol

Saquinavir

Sertraline

Sevoflurane

Sibutramine

Solifénacine

Sofosbuvir

Sorafénib

Sotalol

SPIRAMYCINE

Sulpiride

Sunitinib

Tacrolimus

Tamoxifène

Télaprévir

Télavancin

Télithromycine

Terbutaline

Tétrabénazine

Toltérodine

Torémifène

Triméthoprime-Sulfaméthoxazole

Trimipramine

Vandétanib

Vardénafil

VASOPRESSINE

Vémurafénib

Venlafaxine

Voriconazole

 

 

 

 

 

 Prudence avec  les boissons qui contiennent de la quinine et les boissons énergisantes

 

* En violet les classes médicamenteuses,  en MAJUSCULES les substances commercialisées en France ne figurant pas dans la liste CredibleMeds et en bleu les substances de la classe des stimulants, et les spécialités réservées à l’usage hospitalier ou sans notice sur le site de l’ANSM.

 

Le Motilium est loin d'être le seul médicament contre-indiqué dans les maladies cardiaques héréditaires... Rien ne sert de les supprimer, il faut seulement faire un ECG avant de les prescrire ou de s'assurer que la personne n'a pas de pathologie 

La quinine par exemple peut provoquer les malaises chez les porteurs de syndrome de QT Long mais sauve les syndrome de Brugada

 

Atarax : l’EMA limite les prescriptions en raison du risque cardiaque

13 février 2015

 
 
 
 
 
 

Londres, Grande-Bretagne -- Le comité de pharmacovigilance de l’agence européenne du médicament (EMA), après avoir analysé les données sur ce sujet, estime que l’utilisation de l’hydroxyzine (Atarax®) est associée à une majoration du risque d’allongement de l’espace QT et de l’apparition de torsades de pointe [1].

 
Le danger est identique dans tous les cas de figure.
 

Puisque ce médicament est, selon les pays européens utilisés dans différentes pathologies (anxiété, allergie, prémédication, troubles du sommeil), les pharmacologues ont détaillé le rapport entre survenue de troubles de la conduction cardiaque et indication de prescription. Ils en ont conclu que le danger est identique dans tous les cas de figure.

Le comité de pharmacovigilance précise que l’utilisation de l’hydroxyzine n’est pas remise en question, mais que les prescriptions doivent s’accompagner de précautions afin de minimiser le risque cardiaque.

Parmi ces mesures, les adaptations de posologie sont essentielles : le médicament doit être prescrit à la posologie minimale efficace, sans dépasser la dose de 100 mg par jour pour l’adulte, 50 mg pour les sujets âgés et 2 mg/kg/j pour l’enfant, et pour la durée la plus courte possible.

Doses à ne pas dépasser

- 100 mg par jour pour l’adulte,

- 50 mg pour les sujets âgés

- 2 mg/kg/j pour l’enfant

 

Ce traitement doit être évité en cas d’antécédents cardiaque ou chez les personnes qui suivent déjà des traitements qui agissent sur la conduction cardiaque, qui peuvent augmenter l’espace QT ou qui font baisser la kaliémie.

L’avis du comité de pharmacovigilance a été transmis au groupe CMDh Co-coordination Group for Mutual Recognition and Decentralised Procedures – Human qui adoptera une position définitive et proposera des recommandations aux patients et aux professionnels de santé. En attendant cette décision, les patients à risque cardiaque traités par hydroxyzine doivent consulter leur médecin ou leur pharmacien.

 

REFERENCE:

  1.  

    EMA. PRAC recommends new measures to minimise known heart risks of hydroxyzine-containing medicines. 13/02/15

     

     

Liste de diffusion de l'ANSM du mercredi 18 février 2015
 

Actualité


 

18/02/2015 - [MED] - Réévaluation des médicaments à base d’hydroxyzine et des médicaments à base de codéine utilisés chez l’enfant, retour d’information sur le PRAC de février 2015 - Point d'information
Lors de sa réunion mensuelle qui s’est tenue du 9 au 12 février 2015 à Londres, le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a finalisé la réévaluation du rapport bénéfice/risque des médicaments à base d’hydroxyzine et poursuivi la réévaluation des médicaments à base de codéine utilisés chez l’enfant dans la toux.

Réévaluation du rapport bénéfice/risque des médicaments à base d’hydroxyzine

Les médicaments à base d’hydroxyzine sont indiqués dans diverses indications au sein de l’UE. En France, les indications incluent les manifestations mineures de l’anxiété, la prémédication à l’anesthésie générale, le traitement symptomatique de l’urticaire chez l’adulte et l’enfant et les troubl es du sommeil chez l’enfant de plus de 3 ans (en 2e intention). Les spécialités commercialisées en France sont Atarax® et Hydroxyzine Renaudin®.

Le risque d’allongement du QT est connu et mentionné dans le RCP. Cependant, suite aux résultats de nouvelles études non cliniques suggérant un potentiel d’allongement de l’intervalle QT à des doses plus faibles que celles initialement connues, le PRAC a réalisé une revue des données disponibles concernant ce risque avec l’hydroxyzine.

La France et la Hongrie ont été désignées respectivement rapporteur et co-rapporteur pour l’évaluation de ces données dans le cadre d’une réévaluation du rapport bénéfice / risque.

Après évaluation des données disponibles et sollicitation de groupes d’experts en pédiatrie et en gériatrie, le PRAC a exprimé à l’unanimité la nécessité de modifier l’information présente dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) afin de garantir un rapport bénéfice / risque favorable pour les spécialités contenant de l’hydroxyzine.

Le PRAC a recommandé les restrictions d’utilisation suivantes :

  • Contre-indication chez les patients ayant un QT long congénital ou acquis connu et chez les patients à risque d’allongement du QT : pathologie cardiovasculaire, troubles électrolytiques (hypokaliémie, hypomagnésémie), antécédents familiaux de mort subite de cause cardiaque, bradycardie et traitement concomitant par un médicament connu pour allonger l’intervalle QT et/ou susceptibles d’induire des torsades de pointes.
  • Le traitement par hydroxyzine doit être réalisé à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte.
  • La dose maximale chez l’adulte doit être diminuée à 100 mg par jour.
  • La dose maximale chez l’enfant doit être de 2 mg / kg / jour jusqu’à 40 kg.
  • Non recommandation d’utilisation chez le sujet âgé du fait en particulier des risques liés aux effets anticholinergiques. Si le traitement est estimé nécessaire, la dose maximale sera de 50 mg par jour.
  • L’hydroxyzine doit être utilisée avec précaution chez les patients également traités par des médicaments pouvant induire une bradycardie ou une hypokaliémie ainsi que par des médicaments inhibiteurs du CYP 3A4 ou de l’alcool déshydrogénase (risque d’augmentation des concentrations plasmatiques d’hydroxyzine).

En France, l’hydroxyzine est déjà contre-indiquée chez les patients présentant un allongement acquis ou congénital de l’intervalle QT et des mises en garde existent chez les patients à risque d’allongement de l’intervalle QT.

Les médicaments à base d’hydroxyzine étant tous autorisés selon une procédure d’enregistrement nationale, la position finale sera adoptée au CMD(h). En l’absence de consensus au CMD(h), la position de la majorité des membres sera transmise à la Commission européenne qui rendra sa décision sur la base de cet avis.

Dans l’attente de la décision finale sur cet arbitrage, l’ANSM recommande de prendre en compte dès à présent ces nouvelles restrictions d’utilisation.

Recommandez cette page sur :

Contactez nous

Sylvie et Blandine sont à votre disposition pour vous écouter. N'hésitez pas à les contacter.

Contact

COEUR SPORT SANTE-Montpellier "Bouge ton coeur"

MONTPELLIER - UFR STAPS

24 MARS à 15h : Conférence " COEUR ET SPORTS: Les bienfaits d'une pratique encadrée".

25 mars de 9h à 17h: Ateliers sportifs, rencontre avec médecins, psychologues , initiation au secourisme.

contact@amryc.org

tel:06.14.92.04.39

ADHESION

AGENDA

Adhesion-bulletin__2017_AMRYC.docx
Document Microsoft Word [54.9 KB]
Pour permettre d'identifier vos soucis de santé rapidement en cas d'urgence

NEWSLETTER

Pour vous abonner à la newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© AMRYC Responsable éditoriale Sophie PIERRE : presidence@amryc.org